De l’autre côté

Download PDF

Dans un vêtement de chair tu es caché(e)

Tes propres  yeux demandent à voir

Ton cœur se doute dans le brouillard

De cette pureté éternelle omniprésente

Il y a ce voile où tu te trouves

Où tu cherches encore

Cette « éternelle réponse »

 Elle se trouve là

Dans la question du « je suis »

Seulement et simplement

Ta vision implose de n’être pas plus claire

  Tu souffres de ce manque de liberté

Ôtes donc tes œillères

 Vois enfin cette clarté sans forme

 Sans nom et couleur

Sans et sans contours

Juste

C’est là que tu te trouvais

Avant même d’avoir enfilé le vêtement

Tu te crois petit(e) et limité(e)

Séparé(e) et seul(e) en ce monde

Tu vis dans la peur

Tu pressens aussi l’amour

Suis-le !

Il est ton guide

Il te mène droit de l’autre côté

Là où les masques tombent

Là où il n’y a plus rien et là où tout arrive

Infiniment et librement

Confies ta vie à cette mère qui te précède

Tu ne t’appartiens pas

Tu la prolonges et elle t’habite

Sens ton cœur s’ouvrir à l’infini

A l’éternel déjà présent

Le seul amour qui soit véritable

Celui dans lequel tu baignes depuis si longtemps

Bien avant que tes yeux ne t’empêchent de voir

Une lune de miel avec toi-même

Une humilité imposée

Un amour si grand que tu n’existes qu’à travers lui

Tu n’es rien d’autre et tu es tout

L’Unité, l’Amour, la Vie

Un partout et en tout temps

Divisé à la surface pour mieux s’étendre

sans limites et dans toutes les directions.

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Journal. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *