Savoir ou ne pas Savoir

Download PDF

L’arbre cesse t-il de grandir au milieu des tempêtes ?

Se demande t-il constamment  s’il va manquer d’eau et de soleil tandis qu’il ne serait pas même sorti de terre sans eux ?

De la même façon, avons-nous besoin de plus pour être simplement ce que nous sommes ?

Le besoin n’est il pas qu’une vue de l’esprit lorsque nous ne sommes même plus capable de voir ce que nous possédons déjà ?

Avons-nous besoin de penser, de réfléchir pour enclencher notre respiration ?

Avons-nous besoin de contrôler sans cesse la circulation de notre sang pour qu’elle puisse avoir lieu ?

N’y a-t-il là rien de réellement déjà magique dans le simple fait de se sentir vivant à l’intérieur de ce corps ?

Lorsque nous décidons de sourire, de tout notre cœur face à ce qui nous arrive, notre attitude ne se transforme t-elle pas de sorte qu’au final, nous découvrons que les choses pourraient être bien pires et que finalement, dans l’essentiel, nous nous en sortons bien.

N’y a-t-il pas « toujours » une part de positif ?

Pourquoi refuser catégoriquement de se conditionner pour le meilleur, sous prétexte que nous voulons absolument  pouvoir tout contrôler ?

Qui sommes-nous vraiment ?

N’est il pas formidable au final de se dire que de ne pas savoir est une ouverture vers l’infiniment possible ?

Je trouve cela plutôt reposant, lorsque le cheval fou du mental ne cesse de nous commander de chercher le pourquoi, le comment, et qu’il nous fiche sans arrêt la pression !

La vérité indéniable étant aussi que nous sommes absolument libre de croire, de penser et de vivre ce à quoi nous aspirons.

Lire la suite

L’imagination comme outil de Création

Download PDF

Pourquoi possédons nous une imagination capable de s’étendre sans limites.

Lorsque nous fermons les yeux et imaginons une voiture rouge, nos yeux sont clos tandis que nous « voyons » intérieurement la voiture.

Si nous nous imaginons le bruit qu’elle peut faire, nous « entendons » alors immédiatement le bruit du moteur tandis qu’il n’est objectivement présent, à cet instant précis, QUE dans notre esprit ….

D’où vient le son que nous captons dans notre tête si aucune vibrations sonores émises concrètement par le moteur d’une voiture ne nous environne directement …. QUI voit et QUI entends la voiture lorsque nous avons les yeux bien clos et qu’elle n’est qu’imaginée ?

Nous ne pouvons nier le fait que cette voiture « se manifeste » déjà bel et bien dans notre réalité intérieure présente ; malgré le fait qu’elle ne soit pas physiquement présente à l’extérieur de nous.

Lire la suite

On récolte ce que l’on s’aime

Download PDF

 

Plantons et entretenons une graine de tristesse en notre coeur, elle se révèle inévitablement présente dans les circonstances que nous rencontrons, quelque soit le degré avec lequel nous souhaitons lutter contre cela.

Le miroir géant de la vie nous renvoi à chaque instant ce que nous portons, consciemment ou non, à l’intérieur, pour nous permettre de regarder en face ces émotions qui nous habitent.

Tant que nous pensons qu’autrui demeure responsable des souffrances ressenties, nous ne nous permettons pas d’être nous-même et donnons tout pouvoir à cet éternel autre.

Et le schéma se répète, aussi longtemps que nous attendons de rencontrer la « bonne personne » ou que nos objectifs prennent vie. Lire la suite

N’aie plus peur de la mort …

Download PDF

Tes larmes coulent pour te rappeler l’amour qui t’habite, qui tu ES vraiment par delà ton enveloppe de chair, une énergie, une pulsation de vie, vibrante, de toute éternité.


Tu es Amour, seul le voile t’isole, ouvre ton cœur et ton œil céleste, remets toi en à cet amour qui vit en toi et qui te fait si peur.


Laisse toi inonder le cœur.
Tout ce que tu as vécu t’as conduit là, il n’y a de véritable sens que dans l’amour que tu donnes; bien au delà de celui que tu reçois, vous ne faites qu’un.
Libère ton âme, laisse couler tes peurs dans ces larmes épuratrices.


Reflète l’amour que tu perçois maintenant partout, en silence, sans plus intervenir jamais, à la lumière de ton jugement, ôtes tes étiquettes, regardes !


Laisse toi inonder pour que cet amour éclate dans ton regard, s’exprime enfin à travers toi.
Permets toi de le vivre, pendant que ton corps vit, afin de l’offrir et de le partager autant qu’il te sera possible de le faire.

Lire la suite

La vie impersonnelle ( Joseph Sieber Benner)

Download PDF

« Et alors, alors, tu SAURAS, JE SUIS DIEU.

Toi,_ une fois que tu M’as ainsi senti en toi, une fois que tu as goûté à Ma puissance, écouté Ma Sagesse et connu l’extase de Mon Amour Universel, _ aucune maladie ne peut te toucher, aucune circonstance t’affaiblir, aucun ennemi te conquérir. Car tu SAIS que JE SUIS en toi et dès lors, tu te tourneras toujours vers Moi pour tes besoins, en mettant toute ta confiance en Moi et en Me laissant manifester Ma Volonté. »

« Car JE SUIS LA VIE.

JE SUIS ce qui anime ton corps, ce qui fait penser ton esprit, ce qui fait battre ton cœur.

JE SUIS le Plus intime, l’Esprit, la Cause animant ton être, toute vie, toutes choses vivantes, tant visibles qu’invisibles. Rien n’est mort, car Moi, l’Impersonnel, JE SUIS tout ce qui est. JE SUIS l’Infini et l’Illimité, l’Univers est Mon Corps, toute l’intelligence émane de Mon Esprit, tout l’Amour jaillit de Mon Cœur et tout le Pouvoir n’est que Ma Volonté en action. »

« Après quelques temps, tu finiras par comprendre que tu es seulement une cellule de Mon Corps, que ta volonté n’est pas ta volonté mais la Mienne, que ce que tu possèdes de conscience et d’intelligence sont entièrement à Moi et que ce que tu prends pour toi n’existe pas puisque sur le plan personnel, tu n’es qu’une forme matérielle contenant un cerveau humain que J’ai créés pour exprimer une Idée dans la matière, une phase qui Me permettait d’obtenir la meilleur expression possible grâce à cette forme précise. »

Livre en pdf en cliquant sur la couverture

 

Le penseur débusqué

Download PDF

Je ferme les yeux avec juste cette question :

« Quelle sera ma prochaine pensée ? »

Je me place en observatrice, attendant qu’elle se manifeste et cela prends quelques instants tout de même, quelques dizaines de secondes qui me permettent d’expérimenter le silence, cette position neutre d’observatrice, avant que la pensée ne survienne.

Je l’observe donc lorsqu’elle se présente finalement, sans aucun jugement, juste, je réalise que je ne suis pas elle puisque de toute évidence, je me trouve là à l’attendre et à la regarder passer.

Je ne suis donc pas cette pensée, je ne suis donc pas toutes les autres au final, qui défilent à longueur de journée … et si je ne suis pas cette pensée … alors qui suis-je ? Lire la suite

Avoir et Être

Download PDF

Loin des vieux livres de grammaire,
Écoutez comment un beau soir,
Ma mère m’enseigna les mystères
Du verbe être et du verbe avoir.

Parmi mes meilleurs auxiliaires,
Il est deux verbes originaux.
Avoir et Être étaient deux frères
Que j’ai connus dès le berceau.

Bien qu’opposés de caractère,
On pouvait les croire jumeaux,
Tant leur histoire est singulière.
Mais ces deux frères étaient rivaux. Lire la suite

Si je n’avais qu’une chose à vous dire ..

Download PDF

Aimez, autant que vous en êtes capable et plus encore, lorsque cela vous parait impossible, lorsque la personne en face de vous vous renvoie tout ce que vous ne voulez pas voir, lorsque vous êtes déçu(e) de ne pas voir vos attentes comblées, lorsque la vie vous semble vous jouer de mauvais tours …

Lorsque vous êtes en colère, triste, frustré(e), aimez pour vous redonner à vous-même l’autorisation de ne plus en souffrir, aimez pour vous libérer de ces sentiments néfastes que sont la frustration, la culpabilité, la rancoeur, la peur … Lire la suite

Sois une lampe dans l’obscurité

Download PDF

Il y avait jadis une âme qui se savait lumière. Comme c’était une âme neuve, elle avait hâte de faire des expériences.

 » Je suis la lumière, disait-elle. Je suis la lumière « .

Mais elle avait beau le savoir et le dire, cela ne remplaçait pas l’expérience de la chose.

Et dans le royaume d’où émergeait cette âme, il n’y avait que de la vie. Chaque âme était grande, chaque âme était magnifique et chaque âme luisait de l’éclat de Mon imposante lumière.

Alors, la petite âme en question était comme une chandelle au soleil.

Au milieu de la plus grande lumière (dont elle faisait partie) elle ne pouvait ni se voir, ni faire elle-même l’expérience de Qui et de Ce Qu’elle Est Vraiment.

Alors, cette âme se mit à aspirer de plus en plus à se connaître.

Et si grande était son aspiration qu’un jour Je lui dis :  » Sais-tu, Petite, ce que tu dois faire pour satisfaire ton aspiration ?  » Lire la suite

Fais de ta vie un cadeau …

Download PDF

Fais de ta vie un cadeau. Rappelle-toi toujours, c’est toi le cadeau.
Sois un cadeau pour tous ceux qui entrent dans ta vie, et pour tous ceux dans la vie desquels tu entres. Prends garde de ne pas entrer dans la vie d’un autre si tu ne peux être un cadeau. Lorsque quelqu’un entre dans ta vie de façon inattendue, cherche le cadeau que cette personne est venue recevoir de toi. Chaque personne qui est venue vers toi l’a fait pour recevoir un cadeau de toi. En même temps, elle t en fait un: le cadeau d’éprouver et d’accomplir QUI TU ES. Lorsque tu verras cette simple vérité, lorsque tu la comprendras, tu verras la plus grande vérité entre toutes : je ne t’ai envoyé que des anges…

Ce que tu penses c’est ce que tu obtiens.
Ce dont tu as peur c’est ce que tu attires à toi.
Ce à quoi tu résistes, persiste.
Ce que tu regardes disparaît et te donne une chance de le recréer à partir de zéro si tu le veux, ou de le bannir à jamais de ton expérience.
Ce que tu choisis, tu en fais l’expérience. Lire la suite

Le jour où je me suis aimé pour de vrai …

Download PDF


« Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai compris qu’en toutes circonstances,
j’étais à la bonne place,
au bon moment.
Et, alors, j’ai pu me relaxer.

Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle Estime de soi.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai pu percevoir que mon anxiété et ma souffrance émotionnelle,
n’étaient rien d’autre qu’un signal lorsque je vais à l’encontre de
mes convictions.

Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle Authenticité.

Le jour où je me suis aimé pour de vrai,

j’ai cessé de vouloir une vie différente
et j’ai commencé à voir que tout ce qui m’arrive contribue à ma
croissance personnelle. Lire la suite

Savoir ou ne pas Savoir

Download PDF

L’arbre cesse t-il de grandir au milieu des tempêtes ?

Se demande t-il constamment  s’il va manquer d’eau et de soleil tandis qu’il ne serait pas même sorti de terre sans eux ?

De la même façon, avons-nous besoin de plus pour être simplement ce que nous sommes ?

Le besoin n’est il pas qu’une vue de l’esprit lorsque nous ne sommes même plus capable de voir ce que nous possédons déjà ?

Avons-nous besoin de penser, de réfléchir pour enclencher notre respiration ?

Avons-nous besoin de contrôler sans cesse la circulation de notre sang pour qu’elle puisse avoir lieu ?

N’y a-t-il là rien de réellement déjà magique dans le simple fait de se sentir vivant à l’intérieur de ce corps ?

Lorsque nous décidons de sourire, de tout notre cœur face à ce qui nous arrive, notre attitude ne se transforme t-elle pas de sorte qu’au final, nous découvrons que les choses pourraient être bien pires et que finalement, dans l’essentiel, nous nous en sortons bien.

N’y a-t-il pas « toujours » une part de positif ?

Pourquoi refuser catégoriquement de se conditionner pour le meilleur, sous prétexte que nous voulons absolument  pouvoir tout contrôler ?

Qui sommes-nous vraiment ?

N’est il pas formidable au final de se dire que de ne pas savoir est une ouverture vers l’infiniment possible ?

Je trouve cela plutôt reposant, lorsque le cheval fou du mental ne cesse de nous commander de chercher le pourquoi, le comment, et qu’il nous fiche sans arrêt la pression !

La vérité indéniable étant aussi que nous sommes absolument libre de croire, de penser et de vivre ce à quoi nous aspirons.

Lire la suite

Savoir ou ne pas savoir

Download PDF

Lorsque la vie passe, que nous vivons chaque jour à un rythme effréné, en ayant toujours à cœur l’ambition d’avancer, vers plus de joie, de bonheur et de sérénité dans nos vies. Lorsque les voix s’élèvent dans nos têtes, assaillant tout l’espace libre de notre boite crânienne, lorsque l’on ne parvient plus à se détendre, stressé, fatigué de la répétition incessante et apeuré de ne pas savoir « comment y arriver » … « pourquoi rien ne va ni ne se passe comme on voudrait ou comme on l’espérait», lorsqu’on finit parfois par souffrir de ce sentiment d’impuissance à diriger nos vies…
 Il est grand temps de se dire « et puis stop, ça suffit, je lâche tout, j’accepte qu’il en soit ainsi » …  et surtout … je regarde autour de moi, je contemple le ciel, les étoiles …. Et je me  repositionne  consciemment dans ce grand univers  dans lequel j’évolue.
« Qui suis-je » ?
….
L’arbre cesse t-il de grandir au milieu des tempêtes ? Se demande t-il constamment  s’il va manquer d’eau et de soleil tandis qu’il n’en serait lui-même pas déjà arrivé là sans eux ? De la même façon, avons-nous besoin de plus pour être simplement ce que nous sommes ?  Le besoin n’est il pas qu’une vue de l’esprit lorsque nous ne sommes même plus capable de voir ce que nous possédons déjà ? Avons-nous besoin de penser, de réfléchir pour enclencher notre respiration, avons-nous besoin de contrôler sans cesse la circulation de notre sang pour qu’elle puisse avoir lieu ? N’y a-t-il là rien de réellement déjà magique dans le simple fait de se sentir vivant à l’intérieur de ce corps? Lorsque nous décidons de sourire, de tout notre cœur face à ce qui nous arrive, notre attitude ne se transforme t-elle pas de sorte qu’au final, nous découvrons que les choses pourraient être bien pires et que finalement, dans l’essentiel, nous nous en sortons bien. N’y a-t-il pas « toujours » une part de positif ?
Pourquoi refuser catégoriquement de se conditionner pour le meilleur, sous prétexte que nous voulons absolument  pouvoir tout contrôler ?
Qui sommes nous vraiment ? N’est il pas formidable au final de se dire que de ne pas savoir est une ouverture vers l’infiniment possible ? Je trouve cela plutôt reposant, lorsque le cheval fou du mental ne cesse de nous commander de chercher le pourquoi, le comment et nous fiche sans arrêt la pression !